La première fois où l’on pourrait trouver un âne dans la Bible est l’épisode du défilé devant Adam.
Notre ancêtre – dans un inventaire à la Prévert – a dû nommer tous les animaux de la terre (Genèse 2) faisant la différence entre l’éléphant d’Asie et celui d’Afrique, les 173 espèces de caméléons.
Pour l’âne, les nombreuses appellations l’identifiant à travers les écritures, sont sans doute signe d’une hésitation. Au fait, la procession des animaux devant Adam, fait suite à une déclaration de l’Eternel « Il n’est pas bon pour l’homme d’être seul. Je veux lui faire une aide ».
Heureusement que le choix d’Adam s’est porté sur Eve, nous aurions pu descendre du singe….

« Dos d’âne »
En cliquant sur les vignettes découvrez ce compagnon de voyage à travers les écritures