Sur un tombeau du IVème siècle découvert à Milan, on voit Yéchoua entre deux animaux qu’on suppose être un âne et un bœuf.
Cette fresque unique en son genre provient de l’Evangile de Luc qui raconte la naissance du Messie dans un endroit où l’on gardait les animaux.
Voilà pourquoi l’âne et le bœuf se retrouvent dans la crèche. Les pères de l’Eglise ont lu et réinterprété le texte d’Esaïe 1 qui, à l’origine, se lamentait car le peuple ne comprenait pas Dieu alors que le bœuf et l’âne reconnaissent leur maître et leur crèche.
Malheureusement le texte a été sujet d’antisémitisme pour désigner à la vindicte populaire le peuple juif aveuglé pour un temps et montrer l’Eglise comme triomphante face à la synagogue humiliée.

« Dos d’âne »
En cliquant sur les vignettes découvrez ce compagnon de voyage à travers les écritures