Les évangiles (Marc 11, Matthieu 21 et Luc 19) nous rapportent les paroles de Yéchoua à ses disciples : « Allez au village qui est devant vous (Yéroushalaïm) et aussitôt que vous y serez entrés, vous y trouverez un ânon attaché que personne n’a encore jamais monté. Détachez-le et amenez-le ici »
Dans la tradition juive, quand Abraham monta au Morija avec son fils Isaac, il laissa l’âne attaché au pied de la montagne pour recevoir le Mashiah qui doit venir.
Au-delà de la vraisemblance de l’âne, il n’empêche que l’histoire continue.
Yéshoua réalise la prophétie de Zacharie : monté sur un âne, il entre dans la ville de David comme le Mashiah Ben Yoseph venu pour mourir.

« Dos d’âne »
En cliquant sur les vignettes découvrez ce compagnon de voyage à travers les écritures