Et vous qui dites vous que je suis ?

14,00

ET VOUS, QUI DITES-VOUS QUE JE SUIS ? – Jean-Louis CORABOEUF
Le but de ce livre est de révéler le dessin éternel de Dieu pour l’homme et d’établir de solides fondements sur lesquels nous pourrons, avec l’aide du Saint-Esprit, construire notre vie spirituelle.

Catégories : , Étiquette :

Description

Jean-Louis CORABOEUF

ET VOUS, qui dites-vous que je suis ?

Le but de ce livre est de révéler le dessin éternel de Dieu pour l’homme et d’établir de solides fondements sur lesquels nous pourrons, avec l’aide du Saint-Esprit, construire notre vie spirituelle.

Jésus dit à ses disciples qu’il construira son Eglise avec ceux qui ont reçu la révélation profonde de qui il est. Cette Eglise n’a donc aucun autre fondement que Jésus-Christ (1 Corinthiens 3:11). Alors de même que nous ne construisons pas une famille avec un inconnu, Jésus-Christ ne peut construire son Eglise qu’avec ceux qui le connaissent intimement, et qui ont reçu la révélation de sa véritable nature. Le connaître et demeurer en Lui constitue donc la fondation de notre vie spirituelle.

Quand j’ai lu ce livre, j’ai découvert grâce aux connaissances de Jean-Louis Coraboeuf, des richesses cachées de la Parole.
A travers le grec et l’hébreu, l’auteur nous dévoile des profondeurs nouvelles, des détails en apparence anodins mais qui remettent en question notre foi et nous interrogent.

Un livre à lire et à partager !

Extrait :

« Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit : tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur ce roc je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle ». (Matthieu 16:15-18)

Les disciples du Royaume de Dieu sont miséricordieux, car ils ont eux-mêmes obtenu miséricorde pour leurs péchés.
Le mot grec éléemon a deux significations : miséricordieux et compatissant. La miséricorde est un sentiment qui pousse à pardonner au coupable par pure bonté, c’est la grâce ; et la compassion est un sentiment qui rend sensible aux besoins des autres ; nous ne pouvons les dissocier l’un de l’autre. En effet, tous nos actes doivent être empreints de grâce, car la compassion libère la puissance dunamis de Dieu.

Ce mot éléemon est un qualificatif du souverain Sacrificateur Jésus-Christ, rendu semblable en toutes choses à ses frères afin d’obtenir l’expiation complète et définitive des péchés du Peuple (Hébreux 2:17).
Il est ainsi venu pour rendre le pardon de Dieu accessible à tous les hommes. Et les disciples du Royaume sont eux aussi appelés à pardonner, comme l’a dit Jésus à Pierre « autant de fois que nécessaire ». Pardonner à nos ennemis, c’est vraiment multiplier la grâce de Dieu !

Un jour, un docteur de la loi posa cette question à Jésus : « qui est mon prochain » (plésion) ? (Luc 10:29). Selon le dictionnaire, le prochain est celui qui est semblable, et selon la définition du mot grec plésion, c’est celui qui est proche ou à côté, le voisin. Jésus lui raconta alors la parabole du Bon Samaritain qui fut ému de compassion lorsqu’il vit un homme blessé (Luc 10:33).
Celui-ci s’approcha (il devint alors proche) de cet homme et banda ses plaies en y versant de l’huile et du vin ; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à l’hôtellerie et prit soin de lui. Le lendemain, il tira deux deniers de sa poche, les donna à l’hôte et dit : « aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour » (Luc 10:34-35).
En écoutant cette parabole, le docteur de la loi en déduisit alors que le prochain était « celui qui avait exercé la miséricorde en devenant proche de l’homme blessé », et Jésus conclus en lui disant : « va, et toi, fais de même » (Luc 10:37).
Par extension, le prochain est celui qui suscite notre compassion, et dont nous devenons proche afin d’exercer la miséricorde de Dieu.

Information complémentaire

Auteur

Coraboeuf

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Et vous qui dites vous que je suis ?”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *