La maison du Dieu fidèle

10,00

LA MAISON DU DIEU FIDELE – Robert BLANCOU
Synagogue ? Eglise ? Assemblée ?
Les hommes peuvent être infidèles, inconstants, instables, peu fiables, enclins à la rupture, prompts à tourner le dos, à exclure, à prendre la place de l’autre. Dieu, lui, demeure fidèle, constant, ferme, digne de confiance. Il ne revient pas sur ce qu’Il a promis, il tient parole, il ne perd pas de vue ses desseins, il a de la suite dans les idées, il poursuit ses plans jusqu’au bout, il ne passe pas d’une chose à l’autre, il ne « zappe » pas. Il est un Dieu de continuité et de communion.

Catégories : , Étiquette :

Description

Robert BLANCOU

LA MAISON DU DIEU FIDELE

Synagogue ? Eglise ? Assemblée ?

Les hommes peuvent être infidèles, inconstants, instables, peu fiables, enclins à la rupture, prompts à tourner le dos, à exclure, à prendre la place de l’autre. Dieu, lui, demeure fidèle, constant, ferme, digne de confiance. Il ne revient pas sur ce qu’Il a promis, il tient parole, il ne perd pas de vue ses desseins, il a de la suite dans les idées, il poursuit ses plans jusqu’au bout, il ne passe pas d’une chose à l’autre, il ne « zappe » pas. Il est un Dieu de continuité et de communion.

Cependant dans le Nouveau Testament, on découvre un mot qui a plutôt une connotation de rupture avec le passé, de nouveauté absolue, de « pas encore vu », d’apparition soudaine.
IL s’agit du mot « Eglise ».
Ce mot semble nous dire implicitement que Dieu n’est plus en continuité avec ce qu’il a commencé à construire avec Israël.
Cette impression est-elle, ou non, fondée?
Quelque chose d’insidieux, de pernicieux se cacherait-il sous ce mot : « Eglise » ?

Information complémentaire

Auteur

Blancou

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La maison du Dieu fidèle”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *