Le récit des origines dans la Bible

21,00

“Le récit des origines dans la Bible” est le fruit du travail de l’Equipe Berechit :
JACQUELINE CLOSSET, hébraïsante, membre du groupe judéo-chrétien “Davar” en est l’initiatrice,
LUCIE VAN ESBROECK, est rédactrice, conteuse, et l’auteur des croquis,
TERESA ZIELONKO, hébraïsante, artiste, est l’auteur des illustrations en couleurs.

Ce livre s’adresse aux enfants de 8 à 13 ans, mais aussi aux adultes curieux de connaître la Bible, ce trésor de l’humanité, grâce à un voyage à l’intérieur du premier chapitre de la Genèse.
Débordant de fantaisie au niveau de la rédaction ; avec des paraboles et d’autres histoires venant du bout du monde, cette découverte vous emmènera à l’intérieur de l’écriture hébraïque.

L’interprétation de la Bible par petites paraboles, ne relève pas d’une fantaisie enfantine ou poétique. Elle suit une démarche rigoureuse. Elle reprend dans la lettre comme dans l’esprit, l’ancienne tradition hébraïque, source du judaïsme comme du christianisme.
Un commentaire, chapitre par chapitre, destiné aux adultes (parents, moniteurs de groupes bibliques…) accompagne cet ouvrage.

Ainsi, chacun des 7 jours de la Création est expliqué, commenté, imagé pour que le lecteur puisse trouver en voyageant dans le texte, la trace du mystérieux Elohim ; Créateur de l’Univers.
A la fin de chacun des chapitres, une “perle du jour” permet au lecteur d’aller plus loin dans sa réflexion, sur le sens profond du texte visité.

Catégories : , Étiquette :

Description

Extrait :

Dieu a créé.
Par un débordement d’être.
Par un trop-plein d’amour.
POURQUOI ?
Voilà pourquoi les mondes ont été créés. Pleins de possibilités.
COMMENT ?
Comment cela s’est fait ? Les scientifiques de tous les pays sont en train de chercher la réponse, en analysant les étoiles, les atomes, les fonds marins, en mettant sur tout cela des chiffres et en les passant dans les ordinateurs.
Ils cherchent comment l’univers a commencé, ils ont déjà des réponses, et on trouve aussi des émissions télévisées et des DVD qui expliquent ça.
POURQUOI ?
Ils trouveront peut-être un jour pourquoi ?
En attendant, voyons toujours ce que dit cette Bible.
Dans son premier chapitre, elle nous dit pourquoi : c’est parce que Dieu-Elohim avait tout ça dans la tête. C’est son projet. Il veut rendre possible la vie des hommes libres.

Il est écrit sept fois dans la Bible que Dieu vit que cela était bien. Très bon. Et rien d’autre que bien et bon.
Dire qu’il y a tant de malheurs sur la terre ! J’en connais qui reprochent à Dieu qu’il y ait des moustiques, des volcans, des inondations, des virus de maladies…

Mais ici, dans ce merveilleux chant des origines, le refrain est optimiste. Dieu a mis en place tout ce qu’il faut pour que son projet puisse réussir.
C’est comme un artiste qui a fait l’esquisse de sa peinture, il recule de quelques pas, penche la tête, et dit :
– Ce sera vraiment chouette !

Quand on a décoré la table de fête, on se met près de la porte, et jette un regard sur l’ensemble, et on dit : “Comme la fête sera réussie !”

TOV c’est un mot beaucoup plus fort que chouette ou réussi ! Il signifie à la fois BON et BIEN.
TOV, c’est comme une promesse de fruit qui ne va pas rater, comme le champ de blé qui sera riche, comme l’embryon dans le sein de sa mère, qui deviendra un bébé tout réussi. C’est bon, rien que bon et bien, dans l’avenir !
Mais si les hommes n’acceptent pas de travailler selon le projet de Dieu, l’avenir ne réussira pas !

Sophie : Quoi, Alef se prononce Chut ?
Francis : Tu n’as rien compris ! Elle ne se prononce pas, c’est tout simple !
Papy : C’est une lettre silencieuse.
Sophie : Alors, à quoi bon l’écrire ?
Papy : L’écriture aussi a des messages. L’alef est la première lettre de l’alphabet. Elle donne naissance à toutes les autres lettres. Elle commence tous les mots qu’on ne peut pas oublier.
Francis : Alors elle commence sûrement aussi le mot Elohim?
Papy : Oui, tu l’as deviné. Au début du mot Elohim, il y a la lettre alef.
On la retrouve aussi au début des mots hébreux pour “père” et “mère”.

Sophie, caressant la lettre : On dirait un moulinet qui va se mettre à tourner…
Alef est une lettre qui part du centre et qui s’élance vers les quatre coins du monde.
La partie centrale représente le temps de la vie d’un homme, elle commence par le haut toute fine, gonfle au milieu, et puis devient de plus en plus mince pour mourir à la fin.

Information complémentaire

Auteur

Closset

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le récit des origines dans la Bible”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *