Aujourd’hui c’est déjà demain

16,00

AUJOURD’HUI C’EST DÉJÀ DEMAIN

Un livre en deux parties :

Recto – Du Rouergue à la Galilée – Témoignage
Un parcours de vie que l’auteur Christian Vayssière nous partage : de Villeneuve de Rouergue où il est né à Jérusalem où il est né de nouveau (Psaume 87 : 5).
Une écriture vivante et poétique qui nous amène dans les paysages du Sud Ouest et nous entraîne dans une aventure humaine.

Verso – Ce que je crois !
Un partage sur les racines juives de la foi chrétienne et les errances de l’église qui cherche à nous ramener sur le chemin de la réconciliation ouvert par Yéchoua le Mashiah d’Israël.

Catégories : , , Étiquette :

Description

Christian VAYSSIERE

Christian Vayssière est l’initiateur de l’association
Partenariat Chrétien Interconfessionnel
et de « La Parnassa »
collectif artistique provençal interculturel

AUJOURD’HUI C’EST DÉJÀ DEMAIN

Un livre en deux parties :

Recto – Du Rouergue à la Galilée – Témoignage
Un parcours de vie que l’auteur Christian Vayssière nous partage : de Villeneuve de Rouergue où il est né à Jérusalem où il est né de nouveau (Psaume 87 : 5).
Une écriture vivante et poétique qui nous amène dans les paysages du Sud Ouest et nous entraîne dans une aventure humaine.

Verso – Ce que je crois !
Un partage sur les racines juives de la foi chrétienne et les errances de l’église qui cherche à nous ramener sur le chemin de la réconciliation ouvert par Yéchoua le Mashiah d’Israël.

Extrait :

Du Rouergue à la Galilée

Et la lumière fut

J ‘avais réussi à inscrire Laurent dans un « Sport Etude Rugby » dirigé par le célèbre Dany Herrero, mi-gourou mi-entraineur du Rugby Club Toulonnais, le fameux « erecete » ; une expérience scolaire initiée par la Chambre de Commerce pour un groupe d’ados triés sur le volet. La encore la providence était intervenue, car mon fils ne correspondait plus depuis longtemps aux critères retenus pour la sélection, mais j’avais un ami dans la place qui le connaissait depuis l’enfance et qui accepta de lui donner une chance de se remettre en selle, en le recommandant à la direction.

Haschich, rébellion et sport-études ne font pas bon ménage, au bout d’un mois la direction en question m’annonçait, un vendredi, sans ménagement, qu’ayant fait le mur plusieurs fois et circonvenu de plusieurs manières aux règles de l’établissement, lui et son insolence étaient devenus indésirables dans le lycée.

Le samedi matin, je me réveillai en repensant intensément à un collègue visiteur médical qui, treize ans auparavant m’avait parlé de Jésus ; et comme je devais assurer une présence au stand de mon labo lors d’un congrès vasculaire sur l’île de Bendor, je me surpris à espérer fortement le rencontrer sur son propre stand si son laboratoire avait eu l’heureuse idée d’y participer.
Arrivé dans la salle du congrès, j’aperçu le stand de mon cher concurrent, mais eu la malheureuse surprise d’y voir un visiteur médical inconnu !
« Kersenti ne viendra pas ? Questionnai-je
– Si, je |’attends, il ne devrait pas tarder. »
Je ressortis alors à la porte et surveillai son arrivée le cœur battant, soudain je reconnus au loin sa grande silhouette et son pas nonchalant dans l’allée du jardin.
J’allai à sa rencontre… Il dut voir dans mon regard toute mon arrogance habituelle évanouie, et un peu étonné, me demanda doucement :
« Qu’est-ce qui t’arrive ? »
Comme un homme qui se noie et qui s’accroche à une bouée de sauvetage qu’on vient de lui lancer je lui narrai toutes mes mésaventures et mon désarroi.
Alors calmement il me dit : « Je vais prier pour ton fils et Dieu interviendra en sa faveur. »
A ces paroles je fus submergé par une grosse vague d’émotion et me retirai sur un rocher contre lequel venait mourir le clapotis des vagues de la vaste étendue bleue sur laquelle j’avais tant navigué.

“… car l’Eternel entend la voix de mes larmes ; l’Eternel exauce mes supplications, l’Eternel accueille ma prière. ” Psaumes 6:9

Une étrange et soudaine consolation envahit tout mon être, et je me repris à espérer un dénouement heureux ; fortifié par cette impression qui relevait autant de l’intuition que de la conscience, je l’entendis me dire : « Lundi tu téléphones à la Grande Tourrache et tu verras !…»
Le lundi matin à la première heure je téléphonai au directeur de la Grande Tourrache qui n’était autre que le Président de la Chambre de Commerce, pour prendre rendez-vous avec lui ; sa secrétaire me dit : « Eh bien, Monsieur Vayssière, vous avez de la chance, le Président aurait dû être à Paris pour la journée, mais il a dû rester sur Toulon, il est dans son bureau, peut-être vous recevra-t-il, il est complètement libre aujourd’hui » … un silence … « c’est d’accord, il vous attend, vous pouvez venir tout de suite. »
Une demi-heure plus tard j’étais introduit dans son bureau, invité à m’asseoir et avant que j’ai pu ouvrir la bouche il me dit : « J’ai étudié le cas de votre fils, ce n’est pas un mauvais garçon, j’ai décidé de lui donner une chance, et si vous le permettez nous allons le garder ! »
« Oui, oui, je le permets ! » répondis-je en balbutiant !
Abasourdi, je quittai son bureau en le remerciant, tout à l’étonnement et la joie de ce changement brutal d’orientation en faveur de Laurent, et des circonstances exceptionnelles qui l’avaient précédé.

“… offre pour sacrifice à Dieu des actions de grâce, et accomplis tes vœux envers le Très Haut. Et invoque-moi au jour de la détresse; je te délivrerai, et tu me glorifieras. ” Psaume 50:14-15

Dieu m’avait exaucé, j’en fus intimement convaincu et n’attribuai pas cela comme d’habitude à la chance, mes mérites ou ma bonne étoile.
Paradoxalement, bien que soulagé, je commençai à me sentir mal dans mes baskets ! …

Informations complémentaires

Poids 0.460 kg
Auteur

Vayssière

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Aujourd’hui c’est déjà demain”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *