Qui a visité Abraham ?

14,00

QUI A VISITE ABRAHAM ? – Asher INTRATER
Les manifestations de Dieu, sous forme humaine, dans les écritures hébraïques.
Tout au long du Tanakh, une figure apparaît. On l’appelle parfois l’Ange du Seigneur, quelquefois Dieu lui-même ou bien encore le « Fils de l’homme ».
La manifestation de ce « personnage » exige que Juifs et chrétiens ré-évaluent leurs visions traditionnelles.

Catégories : , Étiquette :

Description

Asher INTRATER

Asher Intrater est directeur de l’organisation Revive Israël
et pasteur de l’Assemblée Ahavat Yeshoua (l’Amour de Yeshoua) à Jérusalem.

Ses enseignements en français sont accessibles sur le site www.revive-israel.org
ou par l’intermédiaire de Youval et Valérie Yanay (ishatova@netvision.net.il)

QUI A VISITE ABRAHAM ?

Les manifestations de Dieu, sous forme humaine, dans les écritures hébraïques.

Tout au long du Tanakh, une figure apparait. On l’appelle parfois l’Ange du Seigneur, quelquefois Dieu lui-même ou bien encore le « Fils de l’homme ».

La manifestation de ce « personnage » exige que Juifs et chrétiens ré-évaluent leurs visions traditionnelles.

Extrait :

Voyez-vous Dieu ?

Une figure apparaît régulièrement à travers la loi et les prophètes. Elle prend parfois le nom de Dieu lui-même, quelquefois encore celui de « quelqu’un qui avait l’apparence du fils de l’homme », et souvent elle n’est pas nommée.
Comprendre qui est ce personnage représente un défi à nos idées le plus ancrés sur Dieu et le Messie. Saisir le lien entre l’ange de l’Eternel dans le Tanakh (les Écritures hébraïques)et la figure de Yeshoua (Jésus) dans la Nouvelle Alliance met au défi tant la vision du monde des Chrétiens que celle des Juifs.
Par là même, le but de ce livre est, dans une perspective équilibrée, de lancer une passerelle entre les conceptions juive et chrétienne. Il s’agira d’abord de décrire les manifestations de Dieu et la nature du Messie telles qu’on les découvre dans les Écritures.
Nous désirons exposer cette vérité en priorité devant toute autre.
Ce livre a aussi trois objectifs secondaires :
1. Approfondir les racines juives de la foi chrétienne
2. Décrire la nature du Messie telle qu’elle apparaît dans les Ecritures hébraïques
3. Démontrer la cohérence de la Bible du début à la fin

Les racines juives

(…)
Beaucoup de questions se posent au sujet des racines juives du christianisme. L’une des plus ardues concerne la figure de l’ange de l’Eternel dans la Torah (loi) et les prophètes. Ce livre traite sérieusement de ces questions.

Yéshoua dans Le Tanakh

Je suis fasciné par une caractéristique du Nouveau Testament : l’amour qui s’y exprime envers tout le genre humain et les Juifs en particulier. Il n’y a aucune place pour le racisme et en même temps, le rôle d’Israël en tant que nation choisie y est continuellement affirmé (par exemple en Romains 9-11). On y voit Yeshoua pleurer sur Jérusalem (Luc 19 : 41-44) et Saul (l’apôtre Paul) déclarer qu’il est prêt à mourir pour les Juifs (Romains 9 : 1-4).
Dans ma foi en Yéshoua, j’ai trouvé un nouvel amour pour mon peuple. J’ai été poussé à parler avec ma famille de l’amour de Dieu et de la vie éternelle. Du fait que beaucoup de Juifs acceptent l’autorité du Tanakh mais non celle du Nouveau Testament, il est souvent nécessaire d’expliquer le plan de salut de Dieu en Yéshoua à partir du seul Tanakh. (Les premiers apôtres ne parlaient de Jésus qu’en se fondant sur le Tanakh, car ils n’avaient pas fini de rédiger la Nouvelle Alliance). (…)
La cohérence des Écritures

(…)
Je crois que la Bible est vraie et digne de confiance. En tant que telle, elle se doit d’être cohérente, de la Genèse à l’Apocalypse. La Genèse commence avec la création du ciel et de la terre ; l’Apocalypse se termine avec la création des nouveaux cieux et la nouvelle terre. Ce que Dieu a prévu au commencement s’accomplit à la fin. (Les rabbins disent : « ce qui vient en dernier dans les faits est premier dans la pensée ! » Cantique de Shabbat de R. Shlomo Halevy Alkabets, 16ème siècle).
Le royaume de Dieu avance par étapes à partir d’une toute petite semence jusqu’à devenir un arbre puissant qui remplit toute la terre (Matthieu 13 : 31-32 ; Marc 4 : 26-28). Il y a différentes étapes mais le développement est cohérent du début à la fin.

Malheureusement, à cause de la division historique entre le christianisme et le judaïsme, les rabbins et les prêtres, chacun pour leur part, ont construit des murs épais de théologie qui ont renforcé la séparation artificielle entre la première phase du plan de Dieu, révélée à Israël, et la seconde phase, révélée à l’Eglise.
Deux-mille ans de désaccord entre Israël et l’Eglise ont créé une barrière qui empêche de saisir la cohérence des Ecritures. L’une des clés permettant d’abattre cette barrière est le lien entre l’ange de l’Eternel et Yéshoua le Messie.
Les Ecritures sont cohérentes parce que la nature de Dieu est cohérente. Cette consistance est également vraie de la nature du Messie.
Yéshoua est le même dans le passé, le présent et l’avenir (Hébreux 13 : 8).
Yéshoua est le fil solide qui relie les Ecritures. La nature éternelle du Messie démontre leur cohérence.

Je souhaite que ce livre, en montrant le rôle central de l’ange de l’Eternel dans la loi et les prophètes, puisse contribuer à affirmer la cohérence des Ecritures, depuis la Loi de Moïse jusqu’à l’Apocalypse de Jean.

Asher INTRATER

Informations complémentaires

Poids 0.260 kg
Auteur

Intrater

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Qui a visité Abraham ?”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *